© Étoile Neva.

siberien.neva@gmail.com

Toute reproduction interdite. Tous droits réservés.

Les Vers

Les vers peuvent être nuisibles pour votre chat, sans compter qu’ils peuvent être transmis à l’homme. Les symptômes étant souvent indétectables, il n’est pas facile de dire si le chat est contaminé ou pas car les œufs des vers passent surtout au niveau des selles. La vermifugation est un acte de santé aussi bien pour l’animal que pour l’entourage humain, surtout s’il y a présence d’enfants au contact de l’animal.
Les Vers du chat ?

On rencontre 2 types de vers, à savoir les vers ascaris ou nématodes (vers ronds) et les vers cestodes (vers plats, connus sous le nom de ténias).

 

Ces vers sont des parasites, ce qui signifie qu’ils vivent aux dépens de l’animal :

 

– Certains d’entre eux prélèvent des nutriments directement dans l’intestin  comme les ténias ou les ascaris.

– D’autres s’accrochent à la muqueuse intestinale et aspirent du sang comme les ankylostomes ou les trichures qui avalent aussi des cellules de la muqueuse.

– Les Dirofilaria se nourrissent de plasma sanguin directement dans le coeur du chat.
On peut ainsi retrouver des vers ou leurs larves dans tout l’intestin, dans le coeur, dans les vaisseaux sanguins, dans les poumons, un peu partout dans le corps pour les larves d’ankylostomes qui peuvent passer au travers de la peau  du chat et migrer dans leur corps.
Cela entraîne de nombreux symptômes qui ne s’expriment pas chez tous les animaux et pas forcément en même temps :
– Irritation digestive
- Inflammation de la muqueuse intestinale
- Vomissements, Diarrhée, Toux,
- Faiblesse liée aux carences créées.
– Gros ventre chez les chiots et les chatons.
– Modification de l’appétit, Perte ou prise de poids.
– Peau fragile et pelage terne.
– Troubles de la coagulation (pour angiostrongylus).
– Le chat peuvent se frotter le derrière par terre.
– Vers visibles dans les selles.
– Baisse d’immunité.
Quelles conséquences pour l'Homme ?
 
Les vers sont porteur de maladies transmissibles à l'Homme appelées zoonoses.
 
- Dans la famille des vers du chat :
  • Les Ankylostomes, à l’état de larves au sol, peuvent passer à travers votre peau et se balader dans votre corps.
  • Parmi les Ascaris, on a le Toxocara dont les oeufs, avalés par l’enfant ou l’adulte, éclosent dans le corps. Les larves se promènent, alors, où bon leur semble. On appelle cela une larva migrans. Ces larves peuvent atteindre des organes comme le cerveau ou les yeux (larva migrans oculaire). Il est, alors, possible de perdre la vue ou de subir des troubles neurologiques sévères.

 

- Dans la famille du Ténias :

  • Le Dipylidium qui touche de façon occasionnelle des enfants. Ces derniers en jouant au sol ou au contact rapproché de l’animal peuvent avaler une puce et attraper le ténia qui se cache dedans. Les conséquences ne sont pas dramatiques et sont réversibles.
  • Les Echinococcus Granulosus et Echinococcus Multilocualris dont les conséquences chez l’humain sont dramatiques.

La vermifugation ?

 

La vermifugation consiste simplement à donner un vermifuge au chat : ce produit va tuer le vers se situant dans le tube digestif de l’animal.

Quel vermifuge dois-je prendre ?
 
Un vermifuge est un médicament. A ce titre, il nécessite une prescription médicale réalisée par le vétérinaire qui consulte l’animal et adapte la molécule et son mode d’administration selon chaque cas.  Le vétérinaire dispose, aujourd’hui, de plusieurs moyens pour vermifuger vos animaux :
– Les comprimés :
Ils peuvent être tout petits et faciles à faire avaler ou à cacher dans de la nourriture. D’autres sont devenus très appétents et pour certains, même, faciles à mâcher se donnant comme une friandise.
 
​– Les pipettes :
Tout comme les produits anti-puces et anti-tiques auxquels ils sont parfois associés, les vermifuges existent aussi en pipettes pour chats et chatons.
L’avantage majeur des pipettes réside dans le fait que leur contenu est déposé, à la surface de la peau, dans le cou. On parle de Spot On.
Elles demandent quelques précautions. Faites en sorte que l’animal ne lèche pas le produit en la versant bien haut sur la nuque de votre chat. Pensez à vous laver les mains ensuite. Ne lavez pas votre animal les jours qui suivent la pose de la pipette afin d’optimiser son efficacité.
 
– Les pâtes et liquides :
Moins utilisés, il en existe tout de même de bonnes et parfois bien pratiques pour vermifuger des chatons. Elles se présentent sous forme de seringues graduées ou de flacons avec une pipette doseuse. Elles se donnent par voie orale.
– Par injection :
L’usage des injections est moins fréquente et les deux produits connus en France ont des spectres d’actions spécifiques (vers plats pour l’un et dirofilariose pour l’autre).
Quand dois-je vermifuger mon chat ?
Il faut toujours demander conseil à son vétérinaire. N'hésitez donc pas à prendre conseil sur le vermifuge le plus adapté auprès de votre vétérinaire. On estime cependant que :
 
Pour des chatons vermifugations régulières :
– Toutes les 2 semaines de 15 jours d’âge à 2 mois d’âge.
– Une fois par mois ensuite de 2 mois à 6 mois.
– Ensuite on se réfère au rythme de l’adulte qui dépend de chaque situation.
Les chats adultes en conditions normales :
– Tous les 3 mois soit 4 fois/an (une fois par saison).
 
En présence d’enfants en bas âge (0 à 3 ans) :
– Vermifugez vos animaux tous les mois.

 

En présence d'une chatte  gestante :

 

– Une chatte gestante est une bombe à retardement côté contamination. Les vers inactifs dans leur corps se réactivent essentiellement à cette période. Ils profitent ensuite de la tétée ou des excréments pour se disséminer.
– Elles doivent être vermifugées à l’accouplement, 15 jours avant la mise bas, après celle-ci et entre 15 jours et un mois après la naissance.
– Demandez conseil à votre véto car les produits ne doivent pas nuire et chatons.
     
Vermifuger les cas particuliers :
Retour de la chatterie : vermifugez au retour à la maison en comptant 3 à 4 semaines depuis le premier jour de garde.
– Les régions concernées par l’échinococcose : A prendre au sérieu à hauteur de 1 fois par mois !
Vous partez à l’étranger : certains pays comme le Royaume Uni exigent une vermifugation adaptée pour se prémunir de contamination comme l’échinococcose. Prenez bien les renseignements auprès du consulat du pays concerné.

Un Vers Rond (némas ou nématodes)

Un Vers plat (Plathelminthes ou Platodes)

http://www.siberien-etoileneva.com/

Go to link